Temps de lecture : 2 minutes

Pour être opérationnel le plus tôt possible après l’emménagement, il convient de suivre quelques règles organisationnelles.

Fixer la date de votre déménagement

La date du déménagement dépend de plusieurs paramètres qu’il ne faut pas négliger. Dans le cadre d’une location, il faut évidemment connaitre la date du début de bail du futur appartement avant de rendre l’ancien sachant que, suivant les cas, il faut prévenir entre un et 3 mois en amont votre bailleur. Si des travaux sont prévus dans le futur logement avant votre arrivée, ne prenez pas pour acquis la date de finition car 9 fois sur 10, les travaux accusent du retard. Vous pouvez rajouter facilement 20% de temps en plus prévu par vos différentes entreprises ; si les travaux doivent durer un mois, rajouter une semaine supplémentaire. Dans le cadre d’une vente et d’un achat, la problématique des travaux reste la même, pour le reste il faut s’assurer de la date de signature définitive avant de fixer une date avec votre déménageur.

Éviter dans la mesure du possible les périodes de forte activité que sont les vacances scolaires en général et plus particulièrement l’été où sont effectuées 90% des mutations de collaborateurs.

Les conditions d’accès peuvent varier en fonction des travaux de voirie ou de la mise en place de marchés hebdomadaires, il faut donc vérifier que tout soit dégagé le jour J au risque d’avoir un report de dernière minute ou de payer des frais complémentaires dues aux difficultés d’accès.

Le coté administratif

Il faut prévenir entre 15 jours et un mois les différents organismes tels que EDF, vos fournisseurs d’accès (téléphone, internet, télévision), le service des Impôts,… Ne pas oublier vos fournisseurs privés avec lesquels vous avez besoin de réceptionner des courriers ou des colis.

L’emballage

Il est vivement conseiller d’emballer soit même ses effets personnels car une entreprise ne pourra jamais faire un travail à votre place, celui d’effectuer un tri et d’élaguer ce qui n’a plus sa place dans la nouvelle résidence. Cela vous permettra également de classer vos affaires suivant la nouvelle destination que vous leur donnerez. N’oubliez pas de noter sur chaque carton la pièce de destination (salon, chambre, cuisine, …) Le temps que vous perdrez à l’emballage, vous le récupérerez au double au déballage.

Si vous faites appel à un déménageur professionnel, vous aurez à votre disposition les cartons adaptés à chaque nature d’objet : des cartons standards pour le linge, les vêtements pliés, les livres de poche, …des cartons format « livres » plus petits pour les livres reliés, les BD, les livres d’art,..,  et des cartons renforcés pour le fragile.

Dans tous les cas, les cartons doivent être pleins jusqu’au bord car le contenu fait la solidité du carton. Si les cartons ne sont pas remplis il s’affaisserons au gerbage ce qui risquera d’endommager le contenu. A cela s’ajoute le problème du volume qui risque d’être faussé si les cartons sont à moitié pleins. Si le volume n’est pas bon, une partie de vos affaires pourrait ne pas rentrer dans le camion.

Les déconnexions, reconnexions sont toujours à votre charge. Il faut s’assurer en amont que les robinets d’arriver d’eau pour les machines à laver le linge, la vaisselle et les frigos américains fonctionnent correctement afin d’éviter un dégât des eaux. Les frigos et congélateurs doivent être décongelés la veille. Les plantes sont contractuellement exclues des déménagements mais dans la pratique votre déménageur les prendra sans en assumer la responsabilité. Il faudra arrêter de les arroser une semaine avant pour éviter que de l’eau vienne mouiller les cartons ou le mobilier posés sur le plancher du camion.